1976-2016 : le GIPSO fête cette année ses 40 ans. Ce sont les adhérents qui en parlent le mieux !

Logo GIPSO

1976- 2016 : le GIPSO fête cette année ses 40 ans

40 ans au service des entreprises du secteur Pharmacie/Santé et Cosmétique dans le Sud-Ouest.

 

Créé en 1976, le GIPSO fédère aujourd’hui une quarantaine d’entreprises du secteur Pharmacie/Santé et Cosmétique en Nouvelle-Aquitaine.

Cet anniversaire est l’occasion pour les adhérents – Big Pharma, Middle Sized, Façonniers et Sociétés de R&D – d’évoquer les 40 ans d’existence de leur groupement et les défis qui devront être relevés par le GIPSO dans les prochaines années.

Les 40 ans du GIPSO, ce sont les adhérents qui en parlent le mieux !

  • Thierry Lhuillier General Manager BMS, expose ce que cet anniversaire évoque pour lui :

« 40 ans dans un environnement en changement permanent est une démonstration de la capacité qu’a le GIPSO de s’adapter, de fédérer et d’anticiper les mutations. Il n’est jamais facile de durer sur la longueur. Ces 40 ans d’expertise et d’expérience prouvent qu’il y a un besoin de se connecter et de collaborer autour de thèmes majeurs, tout en gardant l’identité de chaque entreprise, petite ou grande, ancrée dans sa région, mais sans pour autant se fermer à l’extérieur. C’est ce que le GIPSO permet de faire et c’est ce qui en fait sa richesse et son atout. Diversité et intégration sont les bases du GIPSO ».

  • Selon Charlotte Malchere, Directeur des Affaires Publiques chez Sanofi:

« Ces 40 ans démontrent l’ancrage pérenne de l’industrie pharmaceutique dans le Sud-Ouest et son savoir-faire de qualité qui reprend toute la chaîne de valeur de fabrication du médicament. Je souhaiterais ici rendre hommage à l’engagement des personnes qui ont porté le GIPSO depuis sa création : M. Auzery, M. Roquain, Mme Durandeau, Mme Roubière et son actuel Président M. Grislain, sans oublier sa Directrice, Mme Simonin, qui l’anime au quotidien ».

  • Liberto Yubero, Directeur Général Institut Pierre Fabre et Président du Pôle de compétitivité Cancer BioSanté, ajoute :

« Cet anniversaire représente 4 décennies d’accompagnement du développement des entreprises de la pharmacie du Grand Sud-Ouest. Ce sont également 40 années de relations de proximité et de confiance avec les facultés, en particulier celles de pharmacie et de médecine. C’est une démarche innovante, à ce jour rarement égalée et plus que jamais d’actualité, qui consiste à établir et pérenniser des liens étroits et des passerelles entre le monde des entreprises et celui des académiques autour du Médicament et plus largement de la santé ».

  • Selon Marc Maury, Directeur Scientifique d’Unither:

« 40 ans… cela évoque le chemin parcouru et les changements de l’industrie pharmaceutique durant cette période. Lors de la création du GIPSO, il y avait un certain nombre de laboratoires pharmaceutiques qui maîtrisaient les étapes de développement, de fabrication et de marketing. Avec les fusions-acquisitions, ce tissu de laboratoires a disparu et laissé place à deux types d’entreprises : d’une part, les grands acteurs (telles que Sanofi, BMS UPSA, Acteon, Ceva, Merck Serono…) et, d’autre part, tout un tissu de sous-traitants en R&D est apparu (Creapharm, Flamel, Bertin, Unither, Physica  Pharma…). Le GIPSO a su s’adapter à ces évolutions et répondre aux nouvelles attentes des industriels».

Quels seront les défis prioritaires à relever dans le futur ?

  • Selon Thierry Lhuillier (BMS):

«  Il s’agit pour le GIPSO de conserver ses capacités d’agilité et de flexibilité, afin de s’adapter et d’anticiper les changements dans un monde qui évolue de plus en plus vite. Il s’agit de renforcer l’ancrage local et régional tout en développant les connexions externes. Enfin, le GIPSO devra continuer d’innover autour de la collaboration et de l’intégration des différents acteurs pour se focaliser sur les chantiers majeurs de notre industrie. Tout cela, afin de rester un partenaire important dans la dynamique de collaboration des différents acteurs universitaires et industriels ».

  • Charlotte Malchere (Sanofi) renchérit :

« Les défis prioritaires que devra relever le GIPSO sont multiples : avoir une vision et une dimension Nouvelle-Aquitaine, continuer à anticiper les mutations du secteur, et capitaliser sur les autres expertises de la région, telles que les TIC Santé ».

  • Liberto Yubero (Institut Pierre Fabre) ajoute :

« Il s’agira probablement pour le GIPSO de faire partager son expérience à d’autres acteurs des industries de santé, voire sur d’autres territoires,   et contribuer ainsi à rayonner au-delà de ses frontières de prédilection ».

  • Enfin, selon Marc Maury (Unither) :

« Ce qui s’est passé dans les années 80 pour les laboratoires pharmaceutiques est en train de se produire pour les sociétés de R&D sous-traitantes, à savoir la consolidation du secteur. Ces entreprises seront des entités plus importantes mais sûrement avec moins de pouvoir de décision, car les centres de décision risquent de quitter la région. Cette évolution est un défi à relever pour le GIPSO, car il va falloir trouver des méthodes d’animation différentes en fonction de la typologie et la disponibilité  des entreprises sur place ».

Pr Luc Grislain, Président du GIPSO, conclut :

« Pour conclure à la lumière de ces témoignages d’un échantillon représentatif de nos membres, il apparait que le GIPSO est un maillon stratégique de notre secteur d’activité et une plateforme d’échanges incontournable. Une action témoin de nos valeurs est la prochaine édition, le 6 décembre, de notre colloque dédié à la prise en charge personnalisée des patients et à l’apparition de la santé numérique[1]. Nous voyons poindre un bouleversement de notre modèle économique et souhaitons débattre dans une atmosphère conviviale mais studieuse de la place future de nos entreprises dans ce nouveau paysage ».

A propos du GIPSO

Créé en 1976, le GIPSO (Groupement des Industries Pharmaceutiques et de Santé du Sud-Ouest) fédère aujourd’hui une quarantaine d’entreprises du secteur de la Santé en Nouvelle-Aquitaine. Plus des 2/3 des adhérents sont des industriels de toute taille du secteur Pharmacie-Santé et de la Cosmétique.

La vocation du GIPSO est d’accompagner les entreprises dans leur recherche d’innovation, leur démarche de compétitivité, leur développement et leur croissance.

Ses missions s’articulent autour de 4 axes :

L’animation d’un réseau en Nouvelle-Aquitaine, sur le plan national et en Euskadi

En région Nouvelle-Aquitaine, le GIPSO s’implique dans des échanges avec d’autres clusters, organismes et associations dans le domaine de la santé. Le GIPSO entretient également des liens étroits avec des organisations sur le plan national, et a récemment développé des relations avec  des groupements d’industriels en Euskadi.

L’organisation d’événements-phares

Le GIPSO organise régulièrement des réunions, des conférences dont : les Biomeetings, le Forum Santé ainsi que les Rencontres Industries Bio-Santé Aquitaine-Euskadi, pour donner aux industriels la possibilité de rencontrer d’autres acteurs, de s’informer sur les nouvelles technologies, les formations, les normes ou les compétences.

Prochains grands RDV :

  • Le 6 décembre 2016 : 7ème Forum Santé Nouvelle-Aquitaine à Talence (33),
  • Le 29 juin 2017 : 3ème Rencontres Industries Bio-Santé Aquitaine-Euskadi à Bidart (64).

La coordination de groupes de travail

Les groupes de travail se réunissent régulièrement pour étudier des sujets qui touchent à l’organisation industrielle et la productivité des entreprises : lean, Santé-Sécurité-Environnement, Technologie…

La valorisation de l’emploi, la formation et les compétences

Enfin, le GIPSO intervient pour favoriser l’emploi, valoriser la formation et promouvoir les compétences régionales.

 

Pour toute information, consultez : www.gipso.org

 

[1]Le 7ème Forum Santé Nouvelle-Aquitaine se tiendra le 6 décembre sur le thème « Prise en charge personnalisée du patient, évolution numérique : les entreprises sauront-elles s’adapter ? ».

Publicités