Le GIPSO annonce le 6ème Forum National de Santé : « Médication familiale : levier de croissance et enjeu de santé publique » le 9 décembre 2014 à Talence (33).

Le GIPSO annonce le 6ème Forum National de Santé : « Médication familiale : levier de croissance et enjeu de santé publique » le 9 décembre 2014 à Talence (33).

Un Forum co-organisé par l’Université de Bordeaux en partenariat avec le Leem et le Conseil régional d’Aquitaine.

Bordeaux, le 10 octobre 2014

Le 6ème Forum National de Santé organisé par le GIPSO

Dans la continuité des précédents colloques organisés tous les deux ans, le 6ème Forum National de Santé se tiendra le 9 décembre prochain à Talence (33). II propose de faire un point sur un sujet d’actualité « Médication familiale : levier de croissance et enjeu de santé publique » en réunissant des experts des secteurs académiques, publics et privés.

Cette manifestation fait suite au précédent Forum organisé en décembre 2012 sur le thème : « L’avenir des produits de santé : quelles évolutions des exigences et des acteurs ? ». Cet événement avait remporté un record d’affluence réunissant 190 personnes issues du milieu industriel et universitaire.

Le 6ème Forum est co-organisé par le GIPSO et l’Université de Bordeaux en partenariat avec le Leem et le Conseil régional d’Aquitaine, grâce au soutien financier de partenaires industriels dont Sanofi.

Il se tiendra sous la présidence d’Alain Rousset, Président du Conseil régional d’Aquitaine, Alexandrine Roubière, Présidente du GIPSO et Manuel Tunon de Lara, Président de l’Université de Bordeaux.

La thématique choisie cette année réunira des acteurs de l’industrie du médicament, qui présentent une activité de développement de produits pour la médication familiale, issus de grands groupes industriels et de PME/PMI

Programme du 6ème Forum National de Santé

La première partie du colloque sera consacrée à l’actualité de la médication familiale : aspects économiques, sécurité des patients, état des lieux et tendances d’évolution du marché en France.

La médication familiale, relais de croissance durable pour l’industrie pharmaceutique ?

Dans un paysage mouvant où les innovations thérapeutiques se font rares, où le médicament générique voit son modèle freiné par le manque de molécules à traiter, où les organismes payeurs doivent faire face à une optimisation de leurs ressources, la médication familiale pourrait-elle constituer un relais de croissance pour les industries de la santé ?

Ce sont quelques-uns des aspects que Philippe Tcheng abordera dans sa présentation : « La médication familiale, relais de croissance durable pour l’industrie pharmaceutique ? ». Philippe Tcheng est Vice-Président des affaires publiques et gouvernementales SANOFI en France et Président de la Commission des Affaires Economiques du Leem.

L’automédication est-elle en phase avec la sécurité des patients ?

L’automédication qui consiste à établir soi-même un autodiagnostic et se traiter sans avis médical peut comporter des risques. Ainsi, les antalgiques font partie des médicaments les plus utilisés délivrés sur ordonnance ou pris en automédication. Leur consommation n’est pas anodine en raison des risques de toxicité qui leur sont associés, notamment en cas d’âge avancé, de co-morbidité et de poly médication. Quelle est la position des autorités sur ce sujet ? Quel est le juste équilibre entre dépenses de santé contenues et sécurité des patients ?

Béatrice Loulière apportera des éléments de réponse dans son intervention « L’automédication est-elle en phase avec la sécurité des patients ? ». Béatrice Loulière est Coordonnateur régional ARS Aquitaine – OMEDIT (Observatoire du Médicament, des Dispositifs Médicaux et de l’Innovation Thérapeutique).

L’AFIPA, une structure pour le développement de l’automédication en France

Daphné Lecomte Somaggio, Délégué Général de l’AFIPA (Association Française pour l’Industrie Pharmaceutique de l’Automédication Responsable) présentera un état des lieux et les tendances d’évolution du marché de l’automédication en France.

La deuxième partie du colloque sera consacrée aux aspects technologiques au service du marché de l’automédication, ainsi qu’à une table ronde prospective faisant intervenir plusieurs industriels.

La technologie au service du marché de la médication familiale

La médication familiale doit proposer aux patients/clients des formes pharmaceutiques ergonomiques avec des qualités organoleptiques optimisées et offrant des possibilités de prises facilitées, tout en faisant appel à des technologies dont les coûts doivent être en rapport avec le marché ciblé.

Un Laboratoire et des industriels seront présents pour présenter les technologies et innovations développées pour répondre aux attentes de ce marché. Interventions de :

  • Luc Grislain, Directeur du Laboratoire UFR des Sciences Pharmaceutiques de l’Université de Bordeaux,
  • Frédérique Bordes-Picard, Pharmaceutical Business Development Manager EMEA Capsugel,
  • Johann Cauvez, Responsable des Opérations de Production chez Unither Pharmaceuticals,
  • et Jean-François Cordoliani, Directeur Pharmaceutique Pierre Fabre Innovation/Pierre Fabre Santé.

Les industriels anticipent le marché

Une table-ronde « Les industriels anticipent le marché » clôturera le Forum National de Santé, avec les interventions de :

  • Jean-Claude Bacos, Directeur Général UPSA,
  • Isabelle Van Rycke, Directeur des Opérations Santé Grand Public Sanofi filiale France,
  • et de Léopold Berthier, Président Substipharm.

Informations pratiques

  • Lieu: Espace Agora du Haut-Carré – 43 rue Pierre Noailles – 33400 Talence
  • Horaires: Le 9 décembre 2014 de 9h à 17h30
  • Inscription en ligne sur le site du GIPSO: gipso.org
  • Accès payant sur inscription préalable, gratuit pour les universitaires, les institutionnels, les étudiants et demandeurs d’emploi.
  • Contact: GIPSO. Nathalie Simonin. Tél. : 05 56 11 32 15. Email : simonin@gipso.org
  • Contact Presse: Emmanuelle Pangaud. Tél. : 06 68 06 99 21. Email : vistapoint64@bbox.fr

Organisation

GIPSO

Nathalie Simonin, Directrice

4-6, allée du Doyen Georges Brus – 33600 Pessac

Tél. : 05 56 11 32 15 – Email : n.simonin@gipso.org

Site : http://www.gipso.org

Comité scientifique

  • Luc Grislain : Université de Bordeaux
  • Gilles Lukowicz : Bertin Pharma
  • Charlotte Malchère : Sanofi France
  • Catherine Durandeau : GIPSO
  • Paco Duboscq : Fondation Bordeaux Université.
Publicités

La société Belharra annonce un partenariat avec le groupe mondial CM First

Communiqué de Presse : La société Belharra annonce un partenariat avec le groupe mondial CM First

Moderniser et pérenniser son système d’information :

C’est l’alternative au déploiement d’un ERP que propose Belharra avec la solution CM First

Biarritz, le 2 octobre 2014

Le groupe mondial CM First a choisi Belharra, Entreprise de Services du Numérique (Biarritz-64), comme partenaire technologique en France pour le déploiement de ses solutions CA Plex et WebClient. Ces technologies permettent la modernisation des applications métier spécifiques, en voie d’obsolescence dans la plupart des PME/PMI, afin de les mettre en conformité avec les standards techniques actuels. Un premier projet de modernisation est en cours de finalisation dans une PME de la région bordelaise.

La problématique des applications métier vieillissantes

Aujourd’hui, le système d’information d’un grand nombre de PME/PMI repose sur des applications spécifiques maintenues en interne. Elles répondent parfaitement au « métier », à l’organisation qui différencie l’entreprise sur son marché.

Néanmoins, dans un contexte de plus en plus concurrentiel, les chefs d’entreprise sont confrontés à plusieurs problématiques :

  • D’une part, les usages ont évolué. Les utilisateurs ont besoin aujourd’hui d’outils mobiles, accessibles via le web, et d’extranet pour communiquer avec les clients et fournisseurs.
  • D’autre part, les applications métier ont été développées avec des langages informatiques anciens (RPG, Cobol…) que peu de personnes maîtrisent encore, et qui ne sont plus enseignés.
  • Enfin, ces applications sont maintenues par quelques spécialistes en interne, ou chez les prestataires, dont le départ à la retraite est

Face à ces problématiques, les décideurs sont tentés d’abandonner leur système d’information spécifique pour migrer vers un ERP reconnu sur le marché. Or, pour une PME/PMI, migrer vers un ERP peut s’avérer long et coûteux. En effet, le démarrage effectif d’un ERP peut nécessiter deux à trois années, avec les risques de dérives qu’un tel délai comporte.

Il faut également prendre en compte le temps de développement des modules spécifiques qui seront indispensables pour que l’ERP s’adapte au métier de l’entreprise, ainsi que la conduite du changement à mettre en place auprès des utilisateurs.

La solution de modernisation proposée par Belharra et CM First

Une alternative au déploiement d’un ERP existe : moderniser l’application « métier » existante. C’est cette solution rapide, pragmatique et économique, que propose Belharra dans le cadre de son partenariat avec CM First.

La méthodologie proposée par Belharra et CM First permet de moderniser, dans un délai de quelques mois, l’application spécifique de l’entreprise sans remettre en question son organisation ni stopper le système en place.

En effet, les technologies maîtrisées par Belharra et CM First permettent la migration automatique du code ancien des applications métiers spécifiques développées sous AS400 vers les nouveaux standards techniques de Java J2EE. Ainsi, la pérennité de l’application métier est garantie.

Quels sont les enjeux d’une modernisation ?

Moderniser un système d’information permet de rapprocher les plates-formes spécifiques du monde Java J2EE. Le principal enjeu d’une telle évolution reste l’alignement des applications sur les besoins métiers et la création de systèmes agiles et simples à faire évoluer. L’intégration avec les outils du marché devient plus standard et le recrutement de compétences plus facile à envisager face au « turn over » naturel d’une équipe interne seule à maîtriser la solution technique ou fonctionnelle.

La nouvelle application, conforme aux standards techniques actuels, devient plus souple à administrer et à maintenir. Elle répond aux nouvelles attentes des utilisateurs en offrant une ergonomie web et une interface accessible en mobilité.

« Nous avons la conviction que les nouvelles techniques informatiques permettent de moderniser les systèmes d’information pour répondre aux nouvelles attentes des Directions Générales, accompagner la conduite du changement sans créer de rupture. Les projets de migration ont des ROI bien mieux mesurables et plus rapides que ceux constatés lors du déploiement d’un nouvel ERP » affirme Patrick BOURG, Directeur des Opérations Belharra.

Le partenariat technologique Belharra / CM First

CM First, partenaire Gold avec CA Technologies au niveau mondial, offre à ses clients une expertise reconnue sur les environnements CA2E (Synon) et CA Plex. Pour les entreprises désirant migrer vers une plateforme de développement moderne, CM First propose des prestations technologiques pour la migration automatique de code depuis CA2E (Synon) vers CA Plex. CM First possède également un différentiateur majeur pour la modernisation avec son produit logiciel CM WebClient, qui permet aux entreprises de développer et d’intégrer des fonctions web et mobiles dans les applications héritées. Cette solution a d’ailleurs été récompensée et labellisée « CA Smart » par CA Technologies.

CM First, dont le siège est en Suisse, est un leader mondial sur le marché de la modernisation, en particulier aux Etats-Unis. Comme beaucoup d’éditeurs de logiciels, CM First base sa stratégie de développement sur des partenariats, le dernier en date étant celui signé avec Belharra en France.

“Belharra dispose d’une base clients importante en France et d’une équipe technique formée aux technologies les plus avancées pour la modernisation” commente Bruno Leconte, Directeur Associé CM First France.  “CM First voulait faire connaître ses compétences et technologies en France et Belharra recherchait des nouveaux outils sur les environnements CA2E (Synon) et CA Plex pour répondre à de nouveaux défis technologiques. Notre complémentarité était donc évidente !”

Référence réussie de la modernisation d’une application métier chez SBCC Dupouy

Ets Dupouy-SBCC est une société familiale fondée en 1928 basée à Bruges près de Bordeaux. Son activité principale est l’exportation et l’importation de produits alimentaires secs, frais et surgelés avec les départements d’Outre-Mer.

L’application spécifique de l’entreprise permet de gérer et suivre les devis, d’optimiser le prix de revient des transactions et d’assurer le suivi administratif du transport des marchandises entre Bordeaux et les DOM/TOM.

Développée à l’origine en RPG en mode caractère, la modernisation de l’application était devenue nécessaire pour s’adapter aux nouveaux usages liés à l’internet collaboratif et à la mobilité. Mais surtout, la contrainte de trouver des compétences techniques capables d’accompagner l’évolution du système d’information devenait un risque réel pour la Direction Générale.

Grâce à la méthodologie de migration de Belharra et la technologie de CM First, Belharra a procédé à la modernisation de l’application métier en 6-7 mois. L’application fonctionne aujourd’hui sur une architecture Java J2EE avec la même structure de données. Les utilisateurs disposent d’une application qui a conservé ses principes fonctionnels. Elle est désormais accessible en mode web et pourrait, à terme, offrir un accès extranet pour les clients et les fournisseurs.

A propos de CM First

CM First, dont le siège est en Suisse, est un acteur mondial dans les domaines du logiciel et des services, avec en particulier, la modernisation d’applications, le développement spécifique d’applications d’entreprise supportant les équipes de développement agiles et de haute performance, dans trois secteurs clés : Modernisation d’Applications pour les environnements IBM, Développement d’Applications Spécifiques Architecturées et Agiles, Outils et Technologies pour les Développements Futurs.

Pour toute information, consultez www.cmfirstgroup.com.

A propos de Belharra

Belharra a été créée en avril 2006 à Biarritz (64). Entreprise de Services du Numérique, elle offre son expertise dans deux domaines d’activité :

  • L’intégration de services informatiques autour du Décisionnel,
  • La modernisation des systèmes d’information sur la mobilité ou l’internet collaboratif.

Belharra est aussi éditeur – intégrateur de la solution e-SCM, solution de Supply Chain Management, spécialisée pour l’industrie du textile.

La société emploie 30 personnes et a réalisé un chiffre d’affaires de 3 millions d’euros en 2013. Ses clients sont principalement de grandes PME/PMI françaises dans les secteurs suivants : Industrie du Textile, Service Public et EPIC, Industrie & Négoce, Industrie Agro-alimentaire.

Implantée à Biarritz et à Bordeaux, Belharra annonce l’ouverture d’une nouvelle agence à Toulouse. Belharra étend ainsi son périmètre d’intervention dans le grand Sud-Ouest de la France.

Pour toute information complémentaire, consultez les sites : www.belharra.fr et www.e-scm.eu

Contacts

CM FIRST France                                                   Belharra

Bruno LECONTE, Managing Director                     Patrick BOURG, COO

Bruno.leconte@cmfirstgroup.com                           patrick.bourg@belharra.fr

www.cmfirstgroup.com                                            www.belharra.fr

Relations Presse Belharra

Emmanuelle PANGAUD

Tél. : 09 82 40 11 63 – Mob : 06 68 06 99 21

Email : vistapoint64@bbox.fr